• Avec la 5G, «ne fonçons pas tête baissée»

     

    www.wort.lu/fr/luxembourg

    Avec la 5G, «ne fonçons pas tête baissée»

    Extraits :

    L'auteur de la pétition 1239 faisait référence à l'appel de quelque 200 scientifiques de 36 pays demandant un moratoire sur le déploiement de la 5G «jusqu'à ce que les dangers potentiels pour la santé humaine et l'environnement aient été complètement évalués par des scientifiques indépendants de l'industrie».

    «De nombreuses études, réalisées par des centaines de chercheurs indépendants ont démontré que ces émissions (CEM-RF) ont un impact sanitaire sur l'homme et sur l'environnement», indique Jean Huss. 

    «En clair, ce sont les membranes cellulaires et le fonctionnement des cellules, nerveuses, cardiovasculaires, etc, qui sont impactées. D’où des problèmes mineurs comme un sentiment de fatigue ou de vertige, mais, plus grave, le développement de certains types de cancer, le neurinome de l'acoustique ou le gliome du cerveau

    C'est ainsi que plusieurs millions d'antennes vont être installées au niveau européen. Difficile dès lors d'échapper à l'exposition aux champs électromagnétiques. Peut-être à l'intérieur des maisons… à condition de ne pas posséder de routers pour piloter ses équipements connectés.

    La toile de la 5G risque aussi de menacer l'équilibre de l'écosystème car les insectes seraient aussi menacés. «La disparition de certaines espèces pourrait être encore beaucoup plus rapide», souligne encore Jean Huss qui insiste sur le principe d'imposer un moratoire.

    Lire l'article ici : www.wort.lu/fr/luxembourg


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :