• EHS Quand le vase déborde

    Nous sommes tous électrosensibles

     

    EHS - Electro-HyperSensibilité, une maladie qui se développe de plus en plus

     

    C’est un véritable calvaire pour les personnes qui en sont touchées, car le mal va croissant et rien ne peut l’atténuer si ce n’est fuir toute zone couverte par des champs électromagnétiques (CEM).

     

    Les malaises liés à une exposition aux CEM peuvent débuter insidieusement par des maux de têtes, des bourdonnements d’oreilles, des vertiges de temps à autres.

     

    Mais les symptômes peuvent aller en croissant : les maux de têtes passagers évolueront vers de fortes migraines à l’approche de son téléphone portable ou de son PC, le malade ressentira des douleurs dans tout le corps, perdra le sommeil et l’appétit, aura de fortes palpitations, des manifestations impossibles à expliquer pour les médecins malgré toutes les analyses qu’ils vous feront effectuer.

     

    Seuls des examens spécifiques  permettront de détecter la véritable cause du mal, à savoir les champs électromagnétiques, et la maladie, le syndrome EHS.

     

    "L’EHS est une pathologie reconnue en Suède comme handicap, en Angleterre comme maladie, sans que le lien officiel avec les champs électromagnétiques ne soit reconnu officiellement.
    En France, elle est ignorée par les pouvoirs publics.
    Cependant, de nombreuses études indépendantes et non contestées ont démontré le lien physiologique entre l’exposition aux CEM et l’EHS.

     

    Malheureusement, à long terme, tout le monde peut devenir hyper-électrosensible.

     

    Beaucoup de personnes deviennent électrosensibles du fait d’une forte exposition aux ondes électromagnétique dans leur milieu professionnel : rayonnements de gros moniteurs, de nombreux ordinateurs, les périphériques, des rallonges et prises multiples, des téléphones sans fil D.E.C.T., wifi, wimax, antennes-relais, ligne à haute tension, cuisinière à induction, micro-ondes, lampes à basse consommation…

     

    Une exposition quotidienne à une pollution électromagnétique peut progressivement conduire à l’apparition des premiers symptômes d’une érosion de notre système immunitaire. Si vous souffrez d’un ou plusieurs de ces symptômes :

     

    ·      Fatigue chronique

     

    ·      Maux de tête violents par intermittence

     

    ·      Engourdissement de vos bras et jambes

     

    ·      Perte de votre mémoire à court terme

     

    ·      Difficulté de concentration

     

    ·      Insomnie, vous vous réveillez plusieurs fois au cours de la nuit

     

    ·      Douleurs musculaires inexplicables

     

    ·      Sciatiques et autres douleurs du dos

     

    il est grand temps pour vous de vous de réduire votre exposition aux rayonnements artificiels. Si nous ne pouvons guère éliminer les antennes relais qui nous entourent, et les wifis de nos voisins, vous pouvez, chez vous, par contre, relier votre boîte wifi à votre ordinateur et supprimer la fonction wifi de votre boîte,  acheter un téléphone avec fil, supprimer le micro-ondes, la cuisinière à induction, et tous les gadgets qui émettent un rayonnement électromagnétique préjudiciable à votre santé. 

     

    Il est admis par des spécialistes, que pour chaque individu il existe un seuil d’exposition spécifique aux ondes, et à l’instar de la fameuse goutte qui fait déborder le vase, l’entrée dans la pathologie de l’électrosensibilité peut être immédiate et devenir du jour au lendemain une source de grande souffrance.

     

    Autant qu’une exposition brève à de fortes ondes peut être nuisible, autant une exposition de longue durée aux ondes artificielles d’intensité peu élevée mais durable peut avoir des effets délétères.

     

    Il est délicat d’envisager le retour à une situation de non sensibilité aux ondes une fois qu’une personne a basculé dans le monde de l’électrosensilité.

     

    Il est d’autant plus important de ne pas épuiser notre capital de santé face aux ondes, mais de le régénérer par tous les moyens à notre disposition actuellement.

     

    La pollution électromagnétique, tout comme les autres problèmes de pollution environnementale (OGM, nucléaire, nano-technologies ) nous sont imposés.

     

    Il est de notre devoir à tous d’assumer notre responsabilité et de nous engager dans une prévention active. Refuser le compteur Linky, ainsi que les deux autres compteurs communicants, pour le gaz et pour l'eau, relève du bon sens et de l'action préventive.

     

    Si nous restons dans l’attentive, les techniques liées à l’électromagnétisme, dont l’innocuité est loin d’être prouvées, pourraient dans un avenir très proche plonger nos sociétés dans une crise sanitaire majeure.

     

     Témoignage d'un médecin : De nouvelles maladies émergentes

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :