• Incendies : revue de presse

     

    Aussi fastidieux et répétitif que cela puisse vous paraître, le recensement de ces incendies dont veuille bien parler la presse est important, car il ne s'agit là que d'une minuscule et infime partie de tous les sinistres qui causent des centaines de victimes et des milliards de dégâts sans qu'on s'en émeuve apparemment outre mesure.

    Faut-il donc se résigner à voir partir en fumée tous ces immeubles, appartements, maisons, logements, élevages, sans broncher ni réagir?

    Que ce soit à cause de Linky et du CPL (et il y a de très fortes chances qu'on nous cache la vérité), il y a quand même un sérieux problème. D'où viennent tous ces incendies?

    Incendies : revue de presse

    "un appartement au troisième étage qui a pris feu sans que l'on ne connaisse encore les causes du départ des flammes"

    www.nicematin.com, 3 avril 2019

    Une personne brûlée légèrement dans l'incendie de son appartement à Antibes

    C'est un appartement au troisième étage qui a pris feu sans que l'on ne connaisse encore les causes du départ des flammes, peu avant 18 heures, avenue des Chataigners à Antibes. (...)

    -----------------

    Incendies : revue de presse

    Pas la moindre hypothèse sur l'origine de l'incendie. Aucune enquête?

    Incendies : revue de presse

    agence-energie.com/edf/bas-rhin/bischwiller

    www.dna.fr, 2019/04/04

    Incendie à Bischwiller: deux adultes et deux enfants incommodés par les fumées, la maison détruite

    Un important incendie s'est déclaré vers 21h à Bischwiller. Une maison est détruite, les flammes se sont propagées à l'habitation voisine.

    Les sapeurs-pompiers ont été appelés vers 21h pour un feu d'habitation au numéro 51 rue de la Pomme-d'Or à Bischwiller. Quatre personnes incommodées par les fumées. Les parents et leurs deux filles âgées de 13 et 15 ans occupent les lieux.

    Une quarantaine de sapeurs-pompiers sont sur place, venus de Bischwiller, Gambsheim, Haguenau, Bischheim, Plobsheim et Niederbronn-les-Bains, sous le commandement du chef de colonne Fabrice Comartin. Cinq lances ont été déployées dont une sur la grande échelle. Les gendarmes et la police municipale sont également sur place.

    Le feu s'est rapidement propagé à la toiture mitoyenne du numéro 49. Il est sous contrôle vers 23h15, les opérations de déblaie vont commencer.

     

    Pas la moindre hypothèse sur l'origine de l'incendie. Aucune enquête?

    --------------

    Incendies : revue de presse

    "Selon la maire de Trans-la-Forêt, il pourrait s'agir d'un problème de compteur électrique."

    www.francebleu.fr, 5 avril 2019

    1.000 porcelets meurent dans un incendie en Ille-et-Vilaine

    Un incendie s'est déclaré jeudi soir dans une porcherie de Trans-la-Forêt en Ille-et-Vilaine. 1000 porcelets qui venaient d'être livrés sont morts dans le sinistre. Une enquête a été ouverte par les gendarmes.

    Les pompiers d'Ille-et-Vilaine ont été appelés jeudi soir vers 22h30 pour un incendie qui s'est déclaré dans une porcherie de Trans-la-Forêt au lieu dit Les Places en Ille-et-Vilaine. 1 000 porcelets qui se trouvaient à l'intérieur ont péri dans le sinistre. Ils venaient d'être livrés à leur éleveur. Le feu a totalement détruit le bâtiment de 800m2. Les gendarmes ont ouvert une enquête.

    Selon la maire de Trans-la-Forêt, il pourrait s'agir d'un problème de compteur électrique.

     

    www.francetvinfo.fr

    Ille-et-Vilaine : 1 000 porcs meurent dans l'incendie d'un hangar agricole

    Il pourrait s'agir d'un problème de compteur électrique, selon le maire de Trans-la-Forêt, en Ille-et-Vilaine.

    Un millier de porcs sont morts la nuit dernière dans l'incendie d'un hangar agricole à Trans-la-Forêt, en Ille-et-Vilaine, a appris franceinfo vendredi 5 avril auprès de la gendarmerie.

    Le feu s'est déclaré vers 22h45 dans ce bâtiment agricole de 800 mètres carrés. C'est un voisin qui a alerté les pompiers. Plusieurs casernes ont été mobilisées pour maîtriser les flammes. Le feu, très impressionnant, a détruit entièrement le bâtiment. Toutes les bêtes ont été tuées, par asphyxie.

    L'hypothèse d'un court-circuit

    Selon la maire de Trans-la-Forêt, il pourrait s'agir d'un problème de compteur électrique. Le jour de l'incendie, les propriétaires avaient reçu une livraison de porcelets. Ils avaient donc dû augmenter la température dans le bâtiment, ce qui a pu provoquer un court-circuit. Une enquête a été ouverte pour déterminer l'origine du sinistre.

    --------------

    Incendies : revue de presse

    Pas la moindre hypothèse sur l'origine de l'incendie. Aucune enquête?

    www.lamarseillaise.fr, 5 avril 2019

    Marseille : six personnes hospitalisées après l'incendie d'un appartement au Camas

    Dans la nuit de jeudi sur vendredi, vers 3h, le bataillon de marins-pompiers est alerté pour un feu d'appartement situé au 15 rue Goudard, dans le 5ème arrondissement. Six personnes ont été hospitalisés

    Les marins-pompiers se rendent rapidement sur les lieux et constatent qu'il s'agit d'un feu d'appartement situé au 3ème étage d'un immeuble d'habitations en comptant 4. La priorité est donnée à la mise en sécurité des résidents. Les secours s'attaquent au sinistre au moyen de 2 lances à incendie tandis que le gaz est coupé sur l'ensemble du bâtiment. Un point de rassemblement des victimes est mis en place, 7 personnes sont intoxiquées par les fumées de l'incendie.


    Les marins-pompiers procèdent à l'extinction de l'incendie et évitent ainsi toute propagation aux appartements à proximité. A 4h40, fin de l'intervention. Au bilan, l'appartement du 3ème étage a été totalement détruit par les flammes et 2 autres appartements du 4ème étage ont été totalement détruits par les fumées. 6 personnes ont été transportées à l'hôpital. Cette intervention a mobilisé une quinzaine d'engins et 55 marins-pompiers. 

     

    france3-regions.francetvinfo.fr

    Marseille : trois appartements détruits dans un incendie

    Le feu a pris dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 3h00 dans un immeuble de 4 étages situé au 15 rue Goudard, dans le 5ème arrondissement de Marseille indique le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille. (...)

    Cette intervention a mobilisé une quinzaine d’engins et 55 marins-pompiers.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :