• Linky, CPL (électricité sale) et Cancer

     

    Article paru en 2008 (!) qui établit un lien entre cancer et l'électricité sale (Dirty Electricity)

    Epidémie de cancer : l'électricité sale comparée à la radioactivité

    Trois types de cancers, parmi de nombreux autres, apparus parmi le personnel enseignant dans une école en Californie entre 1088 et 2005,  sont fortement associés à l'exposition à des niveaux très élevés de hautes fréquences transitoires (HFT) : cancers de l'utérus, mélanomes et cancers de la glande thyroïde.

    Les HFT sont des champs électromagnétiques pulsés sous forme d'ondes radio (mesurées en kilohertz) qui parasitent le voltage de 60 Hertz sur les lignes et les câbles électriques. Elles prennent naissance dans les bâtiments ou sur le réseau électrique qui les distribue d'un client à l'autre.

    Elles sont présentes autant dans les câbles électriques qui circulent dans les murs que dans les champs électriques et magnétiques émis dans l'atmosphère par les appareils et câbles électriques. Ces ondes sont générées par divers appareils : gradateurs d'éclairage (rhéostats), moteurs électriques à vitesse variable, lampes halogènes et fluocompactes, téléviseurs plasma, ordinateurs, photocopieuses etc.

    Divers problèmes électriques sont également à l'origine de ces HFT : Une mise à la terre déficiente, des arcs électriques causés par de mauvaises connexions, et différents problèmes causés par les transformateurs et les lignes de transmission et de distribution.

    Télécharger ici le document explosif qui prouve le lien entre CPL - électricité sale et cancer.



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :