• Linky : Failles et incendies

     

    Les incendies d'origine électrique se multiplient de façon inquiétante depuis l'accélération de la pose du Linky, compteur assassin, car déjà, il faut déplorer des morts.

    Source : stoplinky76320.wordpress.com

    La cause : plusieurs failles dans le système Linky qui n'aurait jamais dû être homologué en l'état.

    1 -Disjoncteur unipolaire qui ne coupe que la phase : faille d’une véritable homologation –

    2 -Nature du coffret en plastique : faille d’homologation

    3 -Absence de blindage

    4 - Effet JOULE (thermique): créé par le rajout d’un courant de radio-fréquences dans le réseau (signal CPL) dont la faille commencerait par la carte mère (du linky)… CPL : courant porteur en ligne : qui transporte les ondes collectrices d’informations ; BF : Basses fréquences. RISQUE DE SURCHAUFFE de l'ensemble de l'installation électrique d'un logement ou d'une maison.

     -Dossier de certification CE demandé par Next-Up  sans succès. Communiqué d'Enedis sur la fiabilité métrologique du Linky.

    6 -Tableau en bois : non remplacé (aurait coûté 14 millions de plus et un temps de pose plus long) – Le bois est conducteur.

    7 -Prise USB à l’extérieur, livrée sur le domaine public.

    8 -Landis-Gyr : (document confidentiel) : causes potentielle supplémentaire des incendies : surchauffe des connexions

    9 -  NORMES

    Le compteur Linky ne remplit pas le cahier d’exigences des normes NFC 15000 et 14000. Les électriciens savant bien de quoi il s'agit.  

    Nous confirmons : Le compteur linky n’est ni homologué par le Bureau International des Poids et Mesures (BIPM), ni par le Laboratoire National de Métrologie et d’Essais (LNE).
    Le linky ne répond pas aux exigences générales concernant la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essais : il n’a pas la norme ISO/CEI 17025:2005 qui établit les exigences générales de compétence pour effectuer des essais et/ou des étalonnages.

    10 - Linky est EVOLUTIF : le courant injecté dans toute votre installation passera de la 3G à la 4G à la 5G (5G : 30 GHz) . Déjà, les scientifiques du monde entier alertent sur les dangers sanitaires de la 5G.

    11 - les renvois de pics impulsionnels de l'électricité sale (Dirty Electricity) relayés par les concentrateurs polluant en impulsions tout le réseau (sur 2 km, en fonction de l’affaiblissement du signal qui est rayonné : il peut y avoir jusqu’à 7 concentrateurs qui renvoient des impulsions CPL !). (source : next-up)

    12  - incompatibilité avec les lampes fluocompactes (par exemple, entre autres) et de nombreux autres appareils. Les problèmes de Compatibilité Electro-Magnétique (CEM) n’ont pas été étudiés,  les brouillages dans l’ensemble des installations et des réseaux rendent l’ensemble extrêmement instable : le « TOUT CONNECTE ».

    L'Armée a refusé la technologie du linky/CPL en raison de ces nombreuses failles. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :